Canadian Medical Hall of Fame

Récipiendaires 2017 du Prix du Temple de la renommée médicale canadienne

Fièrement commandités par

Félicitations !

PHILIP EDGCUMBE

PRIX « ICF Films | Université de la Colombie-Britannique »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur du Dr Bryce Taylor

FINOLA HACKETT

PRIX « Université de l’Alberta »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE

LAUREN CAPOZZI

PRIX « Marty Kelman et Gilda Tanz | Université de Calgary »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur de Saul et Mildred Kelman

ALI JAMAL

Prix « Dr Calvin R. Stiller | Université de la Saskatchewan »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE

ALYSSA ARCHIBALD

PRIX « ICF Films | Université du Manitoba »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur du Dr Bryce Taylor

TAVIS APRAMIAN

PRIX « Charles Tabachnick »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
á Université Western

RONALD LEUNG

PRIX « Dr Bryce Taylor | Université McMaster »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur de Bernie et Marian Taylor

AMANDA KHAN

Prix « Dr Robert et Sharon Francis | Université de Toronto »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE MÉDICALE

BENJAMIN CASSIDY

Prix « Dr Bryce Taylor | École de médecine du Nord de l’Ontario
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE  
en l’honneur de Bernie et Marian Taylor

STEVEN BAE

Prix « Université Queen’s »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE

ZACHARY FERRARO

Prix « Marty Kelman et Gilda Tanz | Université d’Ottawa »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur de Saul et Mildred Kelman

TIANWEI (ELLEN) ZHOU

PRIX « Dr Robert et Sharon Francis | Université McGill »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE

CHARLES-ANTOINE BARBEAU-MEUNIER

PRIX « Marty Kelman et Gilda Tanz | Université de Sherbrooke »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur de Saul et Mildred Kelman

CAROLINE DALLAIRE-THÉROUX

Prix « Marty Kelman et Gilda Tanz | Université Laval »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
en l’honneur de Saul et Mildred Kelman

 

BRAYDON CONNELL

PRIX « Association des anciens de la Faculté de médecine de Dalhousie »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
á Université Dalhousie

Université Memorial de Terre-Neuve : MICHAEL BARTELLAS

PRIX « Charles Tabachnick »
du TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
á Université Memorial de Terre-Neuve 

 

Philip Edgcumbe
Le Dr Philip Edgcumbe (PhD) est un innovateur, entrepreneur et chercheur. Philip souhaite exercer une influence positive sur la santé de milliards de personnes en combinant la médecine, la recherche biomédicale et l’entrepreneuriat. Il est en voie d’obtenir son diplôme MD-PhD à l’Université de la Colombie-Britannique en même temps qu’il fait de la recherche en compagnie de médecins et de scientifiques. Il a passé l’été 2016 dans la Silicon Valley, à la Singularity University, à appliquer des technologies exponentielles à l’innovation en médecine. En mai, Philip est devenu chef de projet pour un groupe d’innovateurs audacieux (Bold Innovators) qui présentent une proposition sur la maladie d’Alzheimer à un concours XPRIZE, dont les prix se chiffrent en millions de dollars. En qualité d’innovateur audacieux, Philip prépare une proposition de projet visant à catalyser une percée majeure en recherche sur la maladie d’Alzheimer.

Philip s’intéresse particulièrement à la neuroscience, à la biophysique computationnelle et à la navigation chirurgicale assistée par réalité augmentée. En 2013, il était l’expert médical d’une entreprise spécialisée en dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer et en 2016, il a cofondé Lume Biotics, une entreprise qui travaille à la mise au point d’un appareil de photothérapie pour le traitement des infections bactériennes. Pendant ses études de doctorat, Philip a reçu le Prix du jeune chercheur exceptionnel, décerné dans le cadre de la conférence de la Société MICCAI (The Medical Image Computing and Computer Assisted Intervention Society), pour son invention de la lanterne Pico, un projecteur miniature utilisé pour la navigation chirurgicale en chirurgie minimalement invasive, qu’il a brevetée et placée sous licence. Philip est récipiendaire de la bourse d’études supérieures la plus prestigieuse au pays (Vanier) et du plus important Prix de leadership de l’Université de la Colombie-Britannique (Nestor Korchisky).

Inspiré par la Dre Sylvia Fedoruk, Lauréate 2009

Top of page

 

Finola Hackett
Finola se passionne pour la création et le développement d’initiatives portant sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé. Pendant son préexternat, dans le cadre d’un cours facultatif de promotion de la santé mondiale, elle a organisé des séances éducatives sur la santé des réfugiés et des migrants à l’intention des étudiants en médecine et elle a travaillé à intégrer du contenu relatif à la santé publique dans des formats novateurs (tels que l’apprentissage en groupe et la simulation de conférences des Nations Unies) pour le programme de médecine de l’Université de l’Alberta. Elle fait actuellement partie du groupe de travail en environnement de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada, où elle collabore à l’intégration à l’enseignement médical de la question des changements climatiques, de la durabilité et de la santé. Elle a fait un stage à l’Organisation mondiale de la santé où elle a contribué à des projets sur les avantages indirects du développement durable sur la santé et où elle a siégé à la vice-présidence du Conseil des stagiaires.

Finola prend aussi plaisir à représenter ses pairs et elle vise à favoriser le leadership dans sa communauté de futurs professionnels. À titre de représentante de l’Association médicale de l’Alberta, elle a dirigé la soirée inaugurale de promotion de l’AMA à l’Université de l’Alberta, qui mettait en vedette des initiatives de leadership et de représentation des étudiants et qui leur a permis d’obtenir des conseils de la communauté et de mentors universitaires. Elle a été déléguée étudiante auprès du forum des représentants et du Conseil d’administration de l’AMA. Finola a aussi travaillé à faire valoir l’intérêt des étudiants pour la planification des effectifs médicaux auprès du gouvernement, des enseignants et d’autres intervenants, par le biais de vastes activités de consultation et de représentation visant à assurer que la perspective des apprenants jouera un rôle dans l’élaboration d’un plan de développement des effectifs médicaux fondé sur les besoins en Alberta.

Inspirée par le Dr C. David Naylor, Lauréat 2016   

Top of page

 

Lauren Capozzi
Lauren est étudiante au MD-PhD dans le programme Chefs de file en médecine à l’Université de Calgary et elle se passionne pour la gestion des maladies chroniques par le biais d’approches comportementales en santé et réadaptation physique. Après avoir vu son père faire face à de nombreux défis physiques suite à un diagnostic de cancer, elle a été motivée à poursuivre des recherches sur le rôle de la promotion de la santé, de l’exercice physique et de la réadaptation dans l’amélioration des fonctions et de la qualité de vie des patients aux prises avec la maladie. Pendant sa formation doctorale, elle a été reconnue au niveau national pour son travail en réadaptation des personnes atteintes de cancer, elle a donné plus de 75 présentations et publié plus de 35 articles, résumés et chapitres de livres. En tant qu’innovatrice en réadaptation oncologique, Lauren a cofondé le premier centre de conditionnement physique pour survivants du cancer dirigé par des étudiants, le centre Thrive, et le magazine Avenue Calgary l’a honorée dans son palmarès 2015 des 40 personnes remarquables de moins de 40 ans. Passionnée par le leadership et la promotion de la santé, elle participe aux activités de l’association étudiante, a joué un rôle déterminant dans la révision du programme de médecine de premier cycle en promotion de la santé et en prévention de la maladie et elle anime des cours communautaires d’activité physique et des séances d’entraînement pour les professionnels du conditionnement physique. Lauren souhaite consacrer sa carrière à la découverte et à la mise en œuvre de moyens efficaces pour améliorer les fonctions physiques et la qualité de vie des personnes atteintes du cancer ou d’autres maladies chroniques.

Inspirée par la Dre Vera Peters, Lauréate 2010  

Top of page

 

Ali Jamal
Ali est étudiant en troisième année de médecine à l’Université de la Saskatchewan. Avant ses études de médecine, Ali a obtenu un baccalauréat en pharmacie à l’Université de Toronto et travaillé dans des communautés du nord de l’Ontario. Ali s’intéresse particulièrement à la chirurgie et à la formation chirurgicale, à la recherche clinique et à l’engagement communautaire. Il a organisé le premier programme d’initiation à la chirurgie à l’Université de la Saskatchewan à l’été 2017 pour faire connaître aux étudiants les possibilités qui s’offrent à eux en chirurgie. Ali est très impliqué dans de nombreux travaux de recherche fondamentale et études cliniques. Plus récemment, il étudie l’utilisation de la réalité virtuelle comme outil innovateur en éducation médicale. Ali exerce diverses fonctions de leadership auprès d’initiatives communautaires locales. Il a entre autres cofondé iHear Saskatoon, un programme qui vise à améliorer l’efficacité et l’abordabilité de l’accès au dépistage des troubles auditifs chez les enfants d’âge scolaire.

Inspiré par le Dr Charles Tator, Lauréat 2009  

Top of page

 

Alyssa Archibald
Née dans la petite ville de Killarney, au Manitoba, où elle a grandi, Alyssa s’est consacrée à la représentation et à l’amélioration des expériences d’autrui. En qualité de représentante des étudiants auprès de l’université, elle a travaillé en étroite collaboration avec les enseignants à mettre à jour et améliorer le nouveau programme préparatoire aux stages de l’Université du Manitoba. Elle a aussi dirigé avec succès les efforts de représentation des étudiants visant à obtenir davantage de possibilités de travail de recherche l’été, préconisé une meilleure rétroaction au sujet des examens et instauré pour ses pairs des initiatives telles que les pratiques d’examen ECOS dirigées par les étudiants. L’intérêt d’Alyssa pour la pédiatrie l’a menée à faire des recherches en néonatologie et en santé de la mère et de l’enfant avant et durant ses études de médecine, et à siéger au comité de direction du Groupe d’intérêt en pédiatrie. Avant d’entrer à la Faculté de médecine, elle a obtenu un BSc avec distinction en biologie à l’Université du Manitoba, où elle a partagé sa passion pour la science en enseignant à plus de 800 étudiants de premier cycle en laboratoire de sciences. Elle a aussi contribué au développement d’un nouveau programme de laboratoire pour un cours avancé de premier cycle et elle s’est rendue en Afrique du Sud où elle a fait la conception et la mise en œuvre d’un projet de recherche en comportement et écologie. Inspirée par ses mentors et ses collègues, Alyssa souhaite continuer à représenter les étudiants dans son rôle de vice-présidente aux affaires internes de sa société médicale au cours de l’année à venir.

Inspirée par le DrRichard Goldbloom, Lauréat 2017   

Top of page

 

Tavis Apramian
Tavis est étudiant en médecine dans le programme MD-PhD de l’École Schulich de médecine et d’art dentaire de l’Université Western. Ses recherches en éducation médicale portent sur l’apprentissage et l’évaluation en milieu de travail en chirurgie; il s’intéresse aussi à l’exposition clinique précoce, à la responsabilité sociale et à l’éducation interprofessionnelle.

Tavis est né et a grandi en milieu rural dans le nord de l’Ontario. Il a obtenu un BA (biologie et anglais) et une maîtrise (anglais) à l’Université Carleton, un MSc (médecine narrative) à l’Université Columbia et un doctorat (éducation professionnelle en santé) à l’Université Western. Ses articles ont été publiés dans des revues littéraires et médicales telles que le JAMC. Ses recherches sont publiées dans des revues soumises à l’examen des pairs telles que Annals of Surgery, Qualitative Research, Academic Medicine, Medical Education, American Journal of Surgery, Medical Teacher et autres.

L’orientation générale de sa carrière vise à rendre l’éducation médicale plus transparente et plus accessible, et mieux adaptée aux besoins de la population. Tavis croit aussi que l’éducation médicale, en insistant sur les besoins des apprenants, peut mobiliser les étudiants dans un processus de conception d’un système de formation dynamique. Selon lui, c’est au moyen de l’art, des histoires des patients, de l’exposition en milieu de travail et de l’apprentissage augmenté par la technologie que l’éducation médicale évoluera pour répondre aux besoins des patients en ce 21e siècle.  

Inspiré par le Dr Jock Murray, Lauréat 2014  

Top of page

 

Ronald Leung
Ronald est en dernière année de médecine à l’Université McMaster, où il avait auparavant obtenu un baccalauréat en sciences de la santé. Il croit que les histoires personnelles ont le pouvoir de réduire la stigmatisation et d’inspirer la conversation; les œuvres classiques d’Anton Tchekhov et celles de contemporains comme Paul Kalanithi montrent bien que les médecins-auteurs peuvent traduire l’éventail des manifestations de la nature humaine rencontrées en médecine pour les présenter à un public plus large. Les écrits de Ronald ont déjà été primés et ses plus récents travaux sont présentés par l’Association for Academic Psychiatry. Ayant constaté les difficultés vécues par les populations dépossédées pour avoir accès aux soins de santé, Ronald préconise une plus grande équité socioéconomique dans l’admission aux études de médecine afin de faciliter l’avènement de la représentativité démographique dans l’effectif médical. Son travail l’a mené à collaborer avec l’Association des étudiants et des étudiantes en médecine de l’Ontario pour publier un énoncé de principe à ce sujet. Il a aussi dirigé une initiative auprès des écoles secondaires de la ville pour rejoindre les élèves en salle de classe au moyen de panels de sensibilisation composés de médecins résidents et d’étudiants en médecine. Ronald s’intéresse aussi à l’éducation et à la recherche en santé mentale : il a été le coauteur d’un certain nombre de publications et il a participé à l’organisation de demi-journées de formation sur la médecine de la dépendance à l’intention de ses pairs. Ronald se sent très honoré de recevoir ce prix et il aspire à renforcer la narration des histoires des patients et des praticiens afin de tourner l’attention de la médecine vers la condition humaine.

Inspiré par le Dr John McCrae, Lauréat 2015   

Top of page

 

Amanda Khan
Amanda est née à Trinidad-et-Tobago. Elle a immigré au Canada et a été acceptée dans le programme pour enfants doués de la commission scolaire de Toronto (troisième à la douzième année). Elle a ensuite obtenu son baccalauréat en sciences de la santé avec distinction à l’Université Western Ontario en 2009. Elle a poursuivi ses études à Western, où elle a obtenu une maîtrise en biophysique médicale en 2011. En 2012, elle a été admise au programme MD-PhD de l’Université de Toronto, où elle étudie en vue d’obtenir un diplôme de médecine et un doctorat en génie biomédical.

Pour son travail de doctorat, Amanda se penche sur l’amélioration de la sécurité des interventions chirurgicales. Elle étudie actuellement les limites des forces qui peuvent être exercées sur les tissus gastro-intestinaux par les appareils de laparoscopie. Elle travaille aussi à la création de nouveaux instruments de laparoscopie qui empêcheront automatiquement les chirurgiens d’exercer une trop grande force sur les tissus délicats du corps. Pour ses travaux de recherche au doctorat, Amanda a reçu la bourse la plus prestigieuse décernée au Canada à ce niveau, la Bourse d’études supérieures du Canada Vanier.

Amanda a participé à l’émission de la CBC « Canada’s Smartest Person » (la personne la plus intelligente au Canada) et elle a été désignée par le Prix Top 100 parmi les 100 Canadiennes les plus influentes, dans la catégorie Futures dirigeantes de moins de 30 ans.

Inspirée par la Dre Roberta Bondar, Lauréate 1998   

Top of page

 

Benjamin Cassidy
Benjamin Cassidy a passé quelques années en Allemagne après ses études secondaires, avant de revenir au Canada pour obtenir avec distinction un baccalauréat en sciences spécialisé en psychologie à l’Université York. Sa thèse de premier cycle explorait la préservation de la mémoire spatiale chez les patients atteints d’amnésie de croissance. Il a obtenu ensuite une maîtrise en psychologie et un diplôme d’études supérieures en neuroscience tout en faisant de la recherche sur les corrélats électrophysiologiques de la mémoire spatiale dans l’hippocampe. Il a ensuite mis ses études en veilleuse pour s’occuper de la gestion d’un projet international sur la cognition et le vieillissement au laboratoire du Dr Gary Turner sur la neuroscience de la cognition et la neuro-intervention et au laboratoire du Dr Nathan Spreng sur le cerveau et la cognition. Benjamin milite depuis longtemps à la défense des groupes marginalisés, en particulier les LGBT2SQ+ les communautés autochtones, et il a fait personnellement l’expérience des obstacles que ces personnes rencontrent lorsqu’elles cherchent à obtenir des soins de santé, surtout des soins en santé mentale. Il s’est senti appelé par la médecine à la fois pour s’occuper des enjeux de l’accès équitable aux soins de santé pour tous et pour tenir la main des gens et être là pour eux pendant les moments les plus effrayants de leur vie. Pendant ses études de médecine, Benjamin a participé à des projets portant sur la représentation des étudiants et des patients, auprès d’organisations locales, provinciales et nationales. Benjamin est un lecteur vorace, un auteur prolifique et un enthousiaste des voyages à l’étranger, du CrossFit et des régimes alimentaires à base de plantes, et il attache une grande valeur à la pratique de la contemplation.

Inspiré par la Dre Brenda Milner, Lauréate 1997  

Top of page

 

Steven Bae
Steven a été l'un des dix étudiants acceptés dans la première promotion du programme accéléré d’études de médecine de l’Université Queen’s (QuARMS). Ce parcours scolaire particulier l’a fasciné et l’a mené à vouloir explorer d’autres innovations en éducation médicale. Il a contribué au lancement d’un programme d’apprentissage novateur en partenariat avec Loving Spoonful, une ONG locale qui offre des occasions de faire l’expérience concrète des effets des déterminants sociaux de la santé. Steven a siégé aux comités de l’éducation de la Fédération des étudiantes et des étudiants en médecine du Canada et de l’Association des étudiants et des étudiantes en médecine de l’Ontario et, plus récemment, il a codirigé une étude sur les obstacles au mentorat chez les étudiants en médecine. En qualité de représentant étudiant auprès du comité du programme QuARMS, Steven a organisé une séance de discussion pour les étudiants de premier cycle au sujet des défis particuliers qu’ils rencontrent en participant au QuARMS. Steven a aussi contribué à la plateforme à accès libre d’éducation médicale en ligne, MEDSKL, créée par le Dr Sanjay Sharma. Parallèlement, Steven participe activement à un certain nombre de projets de recherche en éducation médicale et formation clinique. Il a publié plusieurs articles en qualité d’auteur principal et il a donné des présentations à des congrès nationaux et internationaux. Steven espère faire carrière dans le milieu universitaire en ophtalmologie, combinant ainsi ses deux passions : l’éducation médicale et la recherche.

Inspiré par le Dr Gordon Guyatt, Lauréat 2016  

Top of page

 

Zachary Ferraro
Zach est né et a grandi à Guelph, en Ontario. Très jeune, il s’intéressait déjà à la science. Aîné de quatre enfants, il se souvient avec plaisir d’avoir exploré la communauté et interagi avec les gens de tous les milieux. Ces expériences ont fait naître son désir d’étudier la condition humaine.

Au fil des ans, il a fait beaucoup de bénévolat auprès des Jeux olympiques spéciaux de l’Ontario et du Réseau mondial de jeunes bénévoles. Zach a été ambassadeur et représentant du Réseau canadien sur l’obésité et du Centre hospitalier de l’Est de l’Ontario (CHEO), de l’Hôpital d’Ottawa et de plusieurs autres agences de santé régionales, nationales et internationales.

Il a reçu un baccalauréat en kinésiologie de l’Université McMaster et une maîtrise en santé humaine et science de la nutrition de l’Université de Guelph. Avant d’entreprendre ses études de médecine, Zach Ferraro a obtenu un doctorat en physiologie maternelle et fœtale du laboratoire Adamo de l’Université d’Ottawa, occupé un poste de fellow postdoctoral des IRSC (Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents) et enseigné à temps partiel à l’École de kinésiologie humaine de l’Université d’Ottawa. Il continue à travailler de temps à autre auprès de la Division de médecine maternelle et fœtale de l’Hôpital d’Ottawa. À ce jour, Zach a publié plus de 50 articles soumis à l’examen des pairs et prononcé plus de 100 conférences publiques.

Inspiré par le Dr Hans Selye, Lauréat 2006, et par le Dr C. David Naylor, Lauréat 2016
 

Top of page

 

Tianwei Zhou
Né à Guangzhou, en Chine, Tianwei a obtenu son baccalauréat en sciences à l’Université McGill et elle est maintenant en quatrième année du programme MD-PhD à cette université. Sa thèse de doctorat porte sur la rétinopathie du prématuré (RDP), une maladie qui cause la cécité chez de nombreux bébés nés avant terme. Les études de Tianwei ont révélé pour la première fois que la RDP n’est pas un trouble statique, mais à évolution progressive, qui affecte négativement la vue des patients. Cette découverte souligne l’importance du suivi longitudinal chez les enfants qui ont été atteints de la RDP, afin d’éviter les séquelles à long terme. En décembre 2016, Tianwei est devenue rédactrice de section du Journal of Eye Science.

Tianwei a présidé le comité des finances de l’Association canadienne des chercheurs cliniciens en formation, dont elle est maintenant la vice-présidente. Durant son mandat, elle a obtenu du financement pour les assemblées générales annuelles et elle a défendu auprès du gouvernement fédéral la continuation du programme de bourses de MD-PhD. Portés par leur passion pour la médecine, Tianwei et ses collègues ont lancé une exposition d’art intitulée « Voyages à travers l’univers de la santé » au nouvel Hôpital Royal Victoria. C’était la première fois à Montréal qu’un groupe d’étudiants collaborait avec un établissement de santé pour organiser une exposition d’art. Ce exposition est devenue finaliste des prestigieux prix Forces AVENIR, qui favorisent l’édification des communautés au Québec. 

Inspirée par le Dr Mark Wainberg, Lauréat 2016, et par le Dr William Cochrane, Lauréat 2010  

Top of page

 

Charles-Antoine Barbeau-Meunier
Le parcours de Charles-Antoine à ce jour est un ensemble éclectique de champs disciplinaires et de dialogues inusités. Son message est clair : afin de préserver la santé, la dignité et les possibilités pour tous, les domaines de la médecine, de la recherche scientifique et des humanités doivent travailler main dans la main.

Après avoir reçu un baccalauréat en communications à l’Université Concordia, Charles-Antoine a poursuivi des études de maîtrise en sociologie à l’UQAM. Sa thèse, qui explore le rôle de l’empathie dans la crise environnementale, a reçu une reconnaissance internationale et été qualifiée de « thèse présentant l’approche la plus pertinente dans la conception d’un monde partagé et communautaire ». Charles-Antoine, qui étudie maintenant dans un programme de MD‑PhD à l’Université de Sherbrooke, s’est beaucoup impliqué dans l’éducation des pairs : il a donné des ateliers de leadership et des formations préalables au départ pour des échanges internationaux. Préoccupé par notre environnement, il a lancé sur le campus une semaine annuelle de sensibilisation à l’environnement, organisé des conférences sur les contaminants de l’environnement, sur les pesticides et sur les changements climatiques, et il a participé au travail de représentation visant à protester contre les investissements dans les pipelines. S’inspirant de la force des communautés, Charles-Antoine travaille en collaboration avec la section québécoise de la Fédération internationale des étudiants et des étudiantes en médecine, la Commission canadienne de l’UNESCO et le Consortium des universités pour la santé mondiale. Il entreprend actuellement dans le cadre de son doctorat un travail sur les altérations neurovasculaires dans les maladies neuroinflammatoires et dégénératives, dans le but d’éclairer les pathologies qui menacent le sanctuaire de notre esprit qu’est le cerveau.

Charles-Antoine est engagé à travailler avec ses pairs à bâtir un avenir durable et à promouvoir une pratique médicale consciencieuse.

Inspiré par la Dre Brenda Milner, Lauréate 1997   

Top of page

 

Caroline Dallaire-Théroux
Étudiante impliquée et débordante d’ambition, Caroline Dallaire-Théroux se passionne pour la neuro-imagerie et la neurologie cliniques, ce qui l’a poussée à intégrer les cycles supérieurs en neurobiologie parallèlement à ses études en médecine. Aujourd’hui étudiante au double cheminement MD-PhD sous la direction du Dr Simon Duchesne, Caroline travaille en étroite collaboration avec des neuropsychologues, des informaticiens et des ingénieurs pour développer de nouveaux outils d’imagerie médicale destinés à une meilleure compréhension des processus pathologiques du système nerveux central et au diagnostic des maladies neurologiques et psychiatriques, plus spécifiquement celles reliées au vieillissement. Son projet porte sur la détection précoce de la maladie d’Alzheimer grâce à l’imagerie par résonance magnétique. Caroline occupe divers postes dans son milieu universitaire, notamment ceux de coordonnatrice de l’association Cerveau en Tête pour la vulgarisation des connaissances sur le cerveau auprès des jeunes, membre du comité de rédaction d’un ouvrage médical basé sur le principe d’apprentissage par les pairs, et auxiliaire de recherche principale pour la rédaction d’un livre d’histoire de la médecine à l’Université Laval. Parallèlement à ses activités universitaires, Caroline manifeste un grand intérêt pour l’international, ce qui lui a permis d’explorer le monde à travers de nombreux stages médicaux et séjours d’immersion culturelle. Son engagement social et son implication en recherche lui ont valu plusieurs distinctions soulignant son leadership à la fois humanitaire et scientifique. C’est avec une grande volonté et beaucoup d’ardeur que Caroline se lance aujourd’hui vers une double carrière de clinicienne-chercheure.  

Inspirée par la Dre Brenda Milner, Lauréate 1997

Top of page

 

Braydon Connell
Braydon a vécu à Halifax toute sa vie, et c’est à l’Université Dalhousie qu’il a obtenu un baccalauréat en sciences (microbiologie et immunologie) et une maîtrise en sciences (ergothérapie). Il a présidé la Société des étudiants en ergothérapie et représenté les professions de la santé auprès de l’Association des étudiants diplômés. L’intérêt que porte Braydon à la collaboration interprofessionnelle l’a mené à se joindre à HOPES (Halifax Outreach Prevention Education & Support), un centre de santé interprofessionnel dirigé par des étudiants qui offre de l’éducation en santé, de l’aide pour naviguer dans le système et des soins cliniques à des gens qui risqueraient autrement d’être oubliés par le système de santé. Codirecteur général de HOPES l’an dernier, Braydon a participé à l’ouverture du Centre de santé, la première clinique dirigée par des étudiants dans les provinces maritimes. Braydon a aussi représenté les étudiants auprès du Comité de l’éducation médicale de premier cycle et il représente maintenant la médecine interne. Dans ce rôle, il participe à des discussions au sujet de l’éducation médicale et représente les intérêts des étudiants. Les expériences de Braydon ont confirmé sa passion pour l’éducation médicale et interprofessionnelle, pour le service aux populations marginalisées et pour le leadership dans le domaine des soins de santé.

Inspiré par le Dr William Osler, Lauréat 1994 

Top of page

 

Michael Bartellas
Durant ses études de maîtrise en sciences (médecine), Michael a exploré l’accès aux services de santé mentale dans la région de l’Atlantique du Canada et a été reconnu comme Étudiant athlète par excellence pancanadien (soccer). Il a reçu la Bourse du doyen, la Bourse d’études supérieures de la Faculté de médecine, la Bourse commémorative Renata Withers et le Prix ARTC de recherche appliquée sur les services de santé, et il a été nommé Fellow de l’École des études supérieures. Il a aussi reçu la Médaille d’excellence du président après avoir terminé un programme collégial de menuiserie.

Alors qu’il était étudiant en médecine, Michael a été l’auteur principal d’une proposition (acceptée) de demande de bourse pour la création à Terre-Neuve-et-Labrador du premier laboratoire d’impression biomédicale en trois dimensions, MUN MED 3D. Cette initiative a permis d’engager trois étudiants en génie dans un programme coopératif et d’appuyer plus de 40 projets biomédicaux, y compris le mentorat d’un élève du secondaire qui a créé un simulateur de craniotomie d’urgence, projet pour lequel il a reçu une médaille d’or. Michael a reçu le Prix Wesley et Jeanne Drodge en simulation, la Bourse de la Fondation Mach-Gaensslen du Canada et le Prix du fonds d’innovation des étudiants. Il a été l’auteur principal d’articles publiés dans le Journal of Craniofacial Surgery et dans le Cureus Journal of Medical Science et il a présenté ses travaux de recherche dans cinq forums, dont le Forum canadien de chirurgie et le congrès annuel de l’Association canadienne des radiologistes. Michael est le cofondateur du Groupe d’intérêt en génie biomédical de l’Université Memorial de Terre-Neuve (UMTN), président du Groupe d’intérêt en arts et médecine de l’UMTN et Fellow en éducation du programme Ultimaker Pioneer.

Inspiré par le Dr Walter Mackenzie, Lauréat 2014

Top of page