Canadian Medical Hall of Fame

“Ses travaux ont jeté les bases de la recherche moderne sur l’ADN.”

© Irma Coucill & CMHF
2004 Intronisé

Dr Oswald Avery

Né: 
le 21 octobre 1877 à Halifac, la Nouvelle-Écosse
Mort: 
le 20 février 1955
Études: 
MD - Université Colombia
En 1944, le docteur Avery et ses collègues, Colin MacLeod et MacLyn McCarty, publient un article remarquable dans le Journal of Experimental Medicine déclarant que la substance (c.-à-d. le gène) pouvant transformer un type de pneumocoque en un autre type est l’acide désoxyribonucléique (ADN). Cette découverte est nommée l’une des découvertes les plus importantes du vingtième siècle.

Oswald Theodore Avery déménage aux États-Unis à l’âge de 10 ans lorsque son père, ministre baptiste, devient pasteur d’une église de la ville de New York. Il fréquente les écoles de cette ville et pratique la médecine interne dès qu’il obtient son diplôme du Collège des médecins et chirurgiens de la Columbia University.

Dr Avery, toutefois, se sent rapidement impuissant devant ses patients; la plupart de ces derniers souffrent de tuberculose et de pneumonie. Il choisit donc la recherche médicale. En 1913, il accepte un poste au Rockefeller Institute of Medical Research à New York où, durant les prochains trente-cinq ans, il concentrera ses recherches sur le pneumocoque, la tuberculose et l’immunologie.

Le Dr Avery a reçu des doctorats honorifiques des Universités McGill, de New York, de Chicago et du Rutgers University. Il est l’auteur de quatre-vingt-onze publications scientifiques dans des journaux approuvés par des collègues. En 1945, Dr Avery reçoit la Médaille Copley de la Royal Society of London et en 1947, le Prix Lasker de la American Public Health Association. Il a également été membre de la National Academy of Sciences des États-Unis.