Canadian Medical Hall of Fame

“C’était un grand visionnaire.”

© Irma Coucill & CMHF
2011 Intronisé

Dr Paul David

Né: 
le 25 décembre 1919 à Montréal, Québec
Mort: 
le 5 avril, 1999
Études: 
MD - Université de Montréal
Le docteur Paul David fut considéré comme le père de la cardiologie au Québec. Cardiologue exceptionnel et esprit pionnier, le docteur David fonda, alors qu’il était au début de la trentaine, l’Institut de cardiologie de Montréal, berceau de la première transplantation cardiaque au Canada. L’engagement au service d’autrui du docteur David, profondément religieux et médecin dévoué, transcende les frontières de la médecine et le mènera à son rôle de sénateur.

Après avoir étudié la médecine à l’Université de Montréal, le Dr David aborda une nouvelle science qui n’en était alors qu’à ses débuts : la cardiologie. Ses premières années de formation auprès des cardiologues de renom Paul Dudley White à Boston et Jean Lenègre à Paris lui impartirent une base solide de connaissances et d’expertise dans cette discipline et contribuèrent à ouvrir la voie de l’avenir pour la recherche en cardiologie au Canada.

Peu après son retour à Montréal en 1948, les Sœurs de la Charité de Montréal demandèrent au Dr David de diriger l’unité de cardiologie de l’Hôpital Maisonneuve. Visionnaire dès son jeune âge, il insista pour qu’on lui confie un étage complet de l’hôpital avec une administration distincte, car il prévoyait un institut voué entièrement au développement de la cardiologie. En 1954, le rêve du Dr David se concrétisa avec l’ouverture de l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM), le premier établissement au Canada à regrouper tous les services de cardiologie sous un même toit. Considéré comme le cœur et l’âme de l’ICM, le Dr David en fut le directeur depuis sa création et dirigea l’institut jusqu’au moment de prendre sa retraite en 1985. Lieu de la première transplantation cardiaque et de la première angioplastie coronarienne au Canada, l’ICM a aussi à son actif la première chirurgie à cœur ouvert avec dérivation cardio-pulmonaire (cœur-poumon artificiel) au Québec. Toutes ces réalisations sont attribuables à la ténacité et à la détermination du Dr David.

Le dévouement du Dr David pour le Canada ne vacilla jamais, même au moment de sa retraite. C’est à l’âge de 65 ans qu’il fut nommé au Sénat par le premier ministre Mulroney, rôle qui lui était familier puisque son père et son grand-père avaient tous deux siégé à titre de sénateur. Auteur de plus de 170 publications scientifiques, le Dr David a siégé à la présidence de nombreuses organisations, dont la Société canadienne de cardiologie et l’Association des médecins de langue française du Canada. Humaniste, époux attentif et père de six enfants, c’est à son dévouement exceptionnel au service d’autrui que l’on attribue l’héritage impressionnant laissé par le Dr David.

Récipiendaire de nombreux prix illustres, le Dr David fut nommé Montréalais de l’année en 1981 et il reçut deux grades honorifiques. Nommé Officier l’Ordre du Canada en 1968, il fut promu au rang de Compagnon en 1981 et en 1988, il fut nommé Grand Officier de l’Ordre national du Québec.