Canadian Medical Hall of Fame

“Je n’ai jamais abandonné l’enseignement.”

© Irma Coucill & CMHF
2010 Intronisé

Dr Phil Gold

Né: 
le 17 septembre, 1936
Études: 
MD, PhD - Université McGill
En 1965, le docteur Gold et son collègue, le docteur Samuel Freedman, publiaient un article déterminant au sujet de leur découverte révolutionnaire de l’antigène carcinoembryonnaire (ACE), le premier marqueur tumoral humain cliniquement utile et qui se retrouve chez 70 % des personnes atteintes de cancer. Cette découverte marqua l’entrée dans l’ère moderne de la recherche sur l’immunologie et les marqueurs tumoraux. Ce marqueur demeure le test sanguin le plus fréquemment utilisé en oncologie moderne et il sert aussi de norme d’évaluation de tout autre marqueur tumoral humain. On attribue au travail du docteur Gold le mérite d’avoir donné naissance à ce nouveau domaine de recherche. Lorsqu’il montra par la suite que l’ACE se retrouve dans les tissus des embryons et des fœtus, la recherche en bio-oncologie du développement était née.

Le Dr Phil Gold, natif de Montréal, est demeuré fidèle à sa ville d’origine pendant la plus grande partie de sa vie. Esprit brillant, le Dr Gold s’est distingué par ses réalisations scientifiques en immunologie et en recherche sur le cancer. On le décrit comme un médecin attentif, un humanitaire, un enseignant doué et un chef de file inspirant. Il est l’incarnation du meilleur de la médecine canadienne.

Les répercussions de la découverte de l’ACE et le travail de la Division d’immunologie et d’allergologie cliniques de l’Hôpital général de Montréal aboutirent en 1974 à la création du Centre de recherche sur le cancer de McGill (CCM). C’est ainsi qu’au bout de 35 ans d’efforts se réalisait le rêve du Dr Gold de créer un centre de recherche de pointe sur le cancer en centralisant le travail de l’Université McGill et des hôpitaux affiliés. Le CCM est un des principaux instituts de recherche du pays en oncologie.

Les plus grandes qualités du DGold s’expriment sans doute dans son activité de prédilection, l’enseignement. Il est profondément attaché à ses étudiants et aux médecins résidents qu’il dirige. Cette préoccupation, jumelée à sa passion pour la médecine et la science, rendent ses séances d’enseignement inoubliables pour les étudiants qui y assistent. Le Dr Gold a aussi joué un rôle charnière dans la création de programmes nationaux visant à inspirer la prochaine génération de cliniciens-chercheurs et il a réuni des sommes fabuleuses pour la recherche médicale.

Le Dr Gold a reçu de nombreux prix internationaux et quantité de distinctions, et a été élu à de nombreuses organisations scientifiques prestigieuses. Il a notamment été fait Compagnon de l’Ordre du Canada (1986), Officier de l’Ordre national du Québec (1990) et membre de l’Académie des grands Montréalais (1986). Il a reçu le Prix international de la Fondation Gairdner (avec le Dr Freedman, 1978) et le Prix F.-N.-G.-Starr de l’Association médicale canadienne (1986).