Canadian Medical Hall of Fame

“Il a travaillé pour réunir les médecins francophones et anglophones du Québec.”

© Irma Coucill & CMHF
1994 Intronisé

Dr John Browne

Né: 
le 13 avril 1904 à Londres, Angleterre
Mort: 
le 21 janvier 1984
Études: 
MD, PhD - Université McGill
John Symonds Lyon Browne a commencé une carrière prometteuse en recherche médicale après avoir obtenu un diplôme de médecine et un doctorat à l’Université McGill. Après avoir réussi à isoler les hormones œstrogéniques du placenta, il a poursuivi ses travaux de recherche sur les stéroïdes jusqu’en 1955, année où il a été nommé directeur du Département de médecine expérimentale de l’Université McGill. Il a aussi été nommé directeur de l’Hôpital Royal Victoria de Montréal.

Sa passion de toute une vie pour l'endocrinologie commença durant ses études avec le célèbre Dr J. B. Collip. Il commença ses travaux de recherche en isolant les hormones oestrogéniques du tissu placentaire et continua sa recherche dans le domaine des stéroïdes jusqu'en 1955, lorsqu'il fut nommé directeur du département de médecine clinique de McGill.

Pendant qu'il était en fonction, l'université créa un programme avec diplôme pour les médecins intéressés à obtenir une maîtrise et un doctorat pour devenir spécialiste en médecine clinique. Le DBrowne est reconnu pour ses efforts constants visant à rassembler les médecins francophones et anglophones du Québec. En 1964, il contribua à la fondation du "Conseil de la recherche médicale du Québec".