Canadian Medical Hall of Fame

“Elle a motivé des gens à agir et à atteindre leurs objectifs.”

© Irma Coucill and the CMHF
1997 Intronisé

Dre Brenda Milner

Né: 
July 15, 1918, Manchester, England
Études: 
MA - Cambridge University; PhD - McGill University
Pendant presque trois décennies, la Docteure Brenda Milner a travaillé auprès d’un patient qu’elle a affectueusement surnommé « HM ». Après une intervention au cerveau, HM était devenu incapable de transférer des souvenirs de sa mémoire à court terme dans sa mémoire à long terme. Grâce des expériences méticuleuses, la Docteure Milner a prouvé que le cerveau humain possède de multiples systèmes de mémoire régissant différentes fonctions, comme les capacités motrices et le langage. Ses travaux novateurs ont contribué à une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau. Elle est considérée comme l’une des plus grandes scientifiques en neurosciences du 20e siècle.

La Dre Brenda Milner (née Langford) est née en 1918 à Manchester en Angleterre. Elle a obtenu une maîtrise de l'université de Cambridge en 1949. Elle s'intéressait surtout à la psychologie expérimentale. En cours d'études en vue de l'obtention de sa maîtrise, elle émigrait au Canada en 1944 pour se joindre à l'Institut de psychologie de l'université de Montréal. En 1950, elle reprenait ses études à l'Institut neurologique de Montréal et à l'université McGill. En 1952, elle obtenait son doctorat et sa thèse, dirigée par le Dr Donald Hebb, portait sur les effets que les lésions du lobe temporal provoquent sur les facultés intellectuelles de l'être humain.

Elle a poursuivi ses travaux à l'Institut neurologique de Montréal en tant que professeur au côté de sommités comme le Dr Wilder Penfield. C'est une des pionnaires dans le domaine de la neuropsychologie. Les études approfondies à long terme de patients avant et après des excisions cérébrales parfaitement documentées, surtout celles des cas d'épilepsie, ont grandement contribué à une compréhension scientifique du cerveau, en particulier de l'hippocampe et des lobes temporaux, frontal et pariétal associés aux fonctions d'élocution, d'apprentissage et de mémorisation. 

De nombreux étudiants diplômés ont été formés par la Dre Milner et ils ont par la suite mis sur pied des cliniques de neuropsychologie en milieu universitaire et hospitalier au Canada et dans le monde entier. Le travail du Dre Milner lui a valu une renommée auprès de ses pairs et on lui a décerne de nombreux prix, dont le prix Wilder Penfield en recherche biomédicale au Québec en 1993. Elle est devenue membre de la Société royale du Canada et de la Société royale de Londres.

Titulaires de nombreux diplômes honorifiques, elle est devenue officier de l'Ordre du Canada en 1984 et Officier de l'ordre national du Québec en 1985. Elle a à son compte plus de 100 écrits et fait toujours partie de nombreux organismes oeuvrant en neurologie et en psychologie. Conférencière très réputée en recherche sur le cerveau, elle est le premier professeur à détenir la chaire Dorothy Killam en neurologie et en neurochirurgie à l'Institut neurologique de Montréal et à l'université McGill.