Canadian Medical Hall of Fame

“Si la recherche ne procurait aucun plaisir, personne n’en ferait. ”

© Irma Coucill & CMHF
2006 Intronisé

Dr David Hubel

Né: 
le 27 février 1926 à Windsor, Ontario
Mort: 
le 22 septembre 2013
Études: 
BSc, MD - Université McGill
Le docteur David Hubel est décrit comme l’un des scientifiques en médecine qui ont marqué la fin du vingtième siècle. Ses découvertes permettent de mieux comprendre le développement du cerveau lors des stades précoces et critiques du développement humain après la naissance. Ses recherches ont également eu des répercussions importantes en médecine clinique; elles soulignent l’importance de corriger en bas âge le strabisme, une condition où les axes optiques ne sont pas parallèles.

Dr Hubel déménage à l’âge de 3 ans à Montréal. Il obtient des diplômes de l’Université McGill en mathématiques, physique et médecine, puis enseigne et effectue des recherches à la faculté de médecine de l’Université Harvard.

Il est coauteur d’une série d’articles novateurs traitant de ses études sur l’aire visuelle. Ses expériences en compagnie du Dr Torsten Wiesel démontrent comment certaines cellules « lisent » l’information qui est par la suite traitée de façon complexe par d’autres cellules. Les messages sont ainsi envoyés dans des parties plus sophistiquées du cerveau où une impression visuelle est créée et le souvenir de l’image, conservé. Cette recherche définit le concept de « périodes critiques » et révèle qu’un animal qui n’est pas soumis à suffisamment d’expériences visuelles possède un système visuel amoindri.

En 1981, Dr Hubel reçoit le Prix Nobel pour ses recherches avant-gardistes sur la façon dont le cerveau traite l’information visuelle. Dr Hubel a obtenu 12 grades honorifiques et de nombreuses distinctions universitaires. Il est actuellement professeur émérite en neurobiologie à John Franklin Enders.