Canadian Medical Hall of Fame

“Soyons une voix et non un écho.”

© Irma Coucill & CMHF
2012 Intronisé

Dr Armand Frappier

Né: 
le 26 novembre 19 Salaberry-de-Valleyfield, Quebec
Mort: 
le 17 decembre 1991
Études: 
MD - Université de Montréal
Une force, un défricheur, un visionnaire. Voilà quelques-unes des expressions utilisées pour décrire le docteur Armand Frappier, fondateur du premier établissement dédié à la recherche médicale au Québec et pionnier dans ce domaine. Né à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec, la vie et l’œuvre du docteur Frappier ont été marquées pour toujours par le décès de sa mère, causé par la tuberculose. Il est devenu la force motrice derrière la vaccination contre la tuberculose et un acteur majeur du développement de la santé publique et de l’avancement de la recherche sur les maladies infectieuses.

Après avoir obtenu son diplôme de médecine de l’Université de Montréal en 1930, le Dr Frappier a travaillé pendant deux ans à l’Institut Pasteur de Paris auprès des découvreurs de la souche du vaccin antituberculeux Bacille Calmette-Guérin (BCG) avant de revenir au Québec pour diriger les laboratoires de l’Hôpital Saint-Luc. En 1938, il a fondé l'Institut de microbiologie et d'hygiène de Montréal qui devint ainsi la première école d’hygiène et de santé publique francophone.

Dédiée à la recherche médicale, cette école s’est associée peu après à l’Université de Montréal où le Dr Frappier a influencé une nouvelle génération de microbiologistes. L’établissement a acquis une renommée internationale et porte maintenant son nom : l’INRS Institut Armand-Frappier, affilié au Réseau international des Instituts Pasteur depuis 2004. La vision et la participation active du Dr Armand Frappier au travail de l’institut qui porte son nom ont favorisé la création et la commercialisation de nombreux vaccins et produits biologiques qui forment la base d’une grande entreprise du Québec.

La valeur du travail crucial du Dr Frappier peut aussi se mesurer par ses effets concrets sur la santé et le bien-être des populations partout en Amérique du Nord dans la lutte acharnée menée contre la tuberculose. Dès 1930, le Dr Frappier a fait la promotion de la vaccination antituberculeuse à grande échelle partout en Amérique du Nord à l’aide du vaccin BCG. De ce travail novateur ont été tirés des registres qui sont encore utilisés de nos jours pour effectuer des études épidémiologiques sur le lien entre la vaccination et certains effets bénéfiques inattendus. Le Dr Frappier a ainsi été le premier à démontrer l’effet de la vaccination au BCG sur la réduction de la mortalité attribuable à la leucémie infantile. Durant l’épidémie de poliomyélite des années 1950, il est devenu le pionnier de la recherche en virologie au Québec en employant le vaccin Salk inactivé et en créant le premier laboratoire de diagnostic des maladies virales humaines au Québec.

Les travaux du Dr Armand Frappier sur le développement de la dessiccation du sérum humain, en collaboration avec le ministère de la Défense nationale et la Croix-Rouge canadienne au cours de la Seconde Guerre mondiale, lui ont mérité le titre d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique.

Le Dr Frappier fut un véritable phare de la recherche et de la médecine, au Québec comme au Canada. La longue liste de distinctions et de titres honorifiques qu’il a reçus en témoignent : entre autres, il a été nommé Compagnon de l’Ordre du Canada, Grand Officier de l’Ordre national du Québec et Membre de la Société royale du Canada, et il a reçu la médaille d’Officier de l’Académie de France. En 2000, la Société canadienne des Postes a voulu honorer le Dr Frappier par l’émission d’un timbre intitulé « Armand Frappier et la recherche médicale ».